lundi 26 mai 2014

De la verdure et de nouveaux habitants

Kikou les amis,
Ce week end en observant Mini Moi, je trouvais qu’il manquait encore quelques habitants que j’ai toujours possédés dans mes anciens bacs : les mélanoïdes ou escargot Malais et des physes (la phobie de tout aquarium entretenu). Ca tombe bien, j’avais balancé une poignée de ces charmantes coquilles dans un réservoir d’eau de pluie d’un ami jardinier !
Pourquoi ceux là absolument ? A cette époque, sur plusieurs génération, je sélectionnais les coquilles les plus claires et réussit à obtenir des spécimens à la coquille blanche et au corps moins foncé. Franchement je suis super heureuse car depuis 3 ans, je me suis dis « Ils sont dû tous rendre l’âme avec les hivers pourris » et bien que nenni ! J’ai retrouvé 3 beaux Malais adultes dont un individu bien clair en prime, que d’un bonheur. Retrouver des descendants de ma souche, j’en aurais dansé de bonheur mais… on va éviter de se taper la honte internationale au milieu des champs.
Les escargots Malais
Ils ont la coquille en forme de cône longue de 2-3 cm à taille adulte, possèdent un opercule qui leur ferme la coquille et vivent enfouis au fond du bac. Très utiles pour aérer le gravier (grain moyen) et favoriser le développement des bactéries aérobies (qui ont besoins d’oxygène) présentent dans le sol. Ces escargots mangent les déchets organiques (feuilles en décomposition, certains excréments, cadavres,...), le biofilm, certaines algues, le surplus de nourriture et les parties de plantes abîmées. Souvent ils entrainent leurs aliments dans le sol, ce qui enrichi celui-ci, les plantes et bactéries profitent de cet apport bénéfique, que demande le peuple ! Leur présence et reproduction témoigne d’une bonne qualité de l’eau.

Titouille s'est précipité pour voir c'est quoi qui vient
d'atterrir au fond !
 
Le Malais "blanc", une pure beauté n'est ce pas !?
Même son corps est plus clair

Un Malais de couleur "presque" normal
Sa coquille commence à perdre ses dessins

Opercule qui ferme la coquille quand l'escargot est rentré

Un petit flocon blanc collé à la vitre
Avec le temps et la reprise de ma sélection, j'aimerai obtenir
des spécimens au corps tout blanc !
 

Si l'eau du bac vient à s’appauvrir en oxygène, les Malais migrent massivement vers la surface. Ne pas tenir compte de ce comportement la nuit car ils aiment sortir du sol dans l’obscurité, c’est des timides voyons ! C’est surtout pour cette qualité d’indicateur que je les ai pris, ils remontent le soir et me murmurent toutes les médisances des bas fonds hihihi
 
Les physes
Grosse mangeuse d’algues vertes (croûtes et parfois filamenteuses), d'insectes/d'escargots morts et de débris végétaux. Si elles ne trouvent pas ses mets favoris ou aucune alimentation, les physes peuvent alors s’attaquer à certaines plantes saines. Plus elles trouvent de nourriture, plus elles coloniseront le bac. Reproduction et croissance très rapides. Cet escargot se déplace vite partout dans le bac, c’est impressionnant à voir, il a le feu aux fesses !

------------------------------
Et autre chose : dans la nature, il est rare de trouver une mare, un lac ou une rivière sans verdure. De plus, je parle oxygénation et qualité de l’eau, alors je me doute bien qu’avec la petite surface de mon bac, je vais finir par avoir des soucis de manque et dégradation au fond. Je décide alors d’ajouter 2  plantes que j’affectionne :
 
Egeria densa
Cette plante absorbe de bonne quantité de nitrates, de phosphates et produit de l’oxygène, avec un bon éclairage. Sa croissance est plutôt rapide si elle trouve les nutriments nécessaires dans l’eau, il faudra la tailler pour limiter sa prolifération. Pas besoin de la planter, elle vit très bien juste en flottant, ses racines pousseront quand même et finiront par s’enfoncer dans le sol (elle sera contente avec la bonne vase et les déchets des Malais). Cette plante offre un bon refuge aux petits organismes du bac. Un petit achat pas cher et bien utile car en plus j’y ai trouvé 2 frondes d’Azolla caroliniana.
La Grosse touffe en haut à gauche

Lemna minor
Nommée aussi lentilles d’eau. Elle se présente sous forme de petites feuilles flottantes avec des racines en dessous. Pousse très vite si l’eau du bac lui convient (riche en matière organique et nitrates) et avec un bon éclairage, mais surtout éviter le courant car elle aime les eaux stagnantes ! En cas de forte croissance, il faut en enlever car Lemna minor peut former un vrai tapis en surface empêchant la lumière de pénétrer dans l’eau, les échanges gazeux air/eau et asphyxier le bac. Cela entrainera la disparition de la flore et de la faune aquatique, alors une accumulation rapide de matière organique arrivera, avec le temps une odeur d’œuf pourrie se dégagera de l’eau, l’enfer s’ouvrira sous mes pieds et je souffrirais moultes années mouahahahaha Bref, tout sera à recommencer car le bac sera « mort ». Mais je n’arriverais sûrement pas à ce scénario catastrophe, mon bac reçoit la lumière sur 3 côtés, à moins que des algues se décident enfin à encroûter mes vitres. J’ai découvert ces petites merveilles dans une piscine en perdition.
 
Les petites feuilles flottantes à droite
 
Azolla caroliniana
C’est une petite fougère aquatique nommée aussi « mousse des fées », comme c’est mignooooon. Possède les mêmes besoins que les lentilles d’eau, elle peut vite recouvrir la surface et demande un bon éclairage. Ses frondes sont vertes mais peuvent rougir avec la chaleur. Il me reste qu'à croiser les doigts pour qu'elle se plaise à Mini Moi car je la trouve très jolie !
 
 -----------------------------
Avec l’aquariophilie naturelle, il arrive souvent des surprises agréables qui seraient vécues comme un véritable drame par un aquariophile "technique", lui faisant dresser les cheveux sur la tête et hurler de désespoire. J’ai le grand honneur de vous annoncer l’arrivée d’un nouveau passager clandestin, parvenu chez moi grâce à Egeria Trans Express. Une espèce de petite chenille aquatique dans son fourreau de feuille, tel un cadeau emballé sur son sapin. Quelle belle journée ce samedi ! Je fais une petite recherche avec Mister Gogolitus et découvre qu’il s’agit d’une…
Chenille d’Elophila nymphaeata
Pour respirer, elle construit un abri en réunissant des fragments de feuille avec  un fil de soie et s’enferme ainsi dans une bulle d'air, c’est marrant de la voir bouger accrochée à son « nid ». La belle profite de l'activité cellulaire de la plante qui fabrique de l’oxygène et absorbe le gaz carbonique dégagé par la chenille. Une sympathique association qui permet un échange réciproque chenille/plante. Des fois, elle remonte quand même à la surface pour renouveler l’oxygène en sortant son abri de l’eau. Brave petite bête, je l’adopte !
 
En vidéo, avec en bruit de fond : ma fille de 2 ans qui traine son pot "pipi-caca"
dans la pièce mouahahaha
 
Voici l’adulte… Magnifique ! 
Source Image : Wikipédia
 
 -----------------------------
Et le week end n’est pas fini les amis. M’en allant voter car ce n’est pas tout l’aquariophilie mais je suis une citoyenne soucieuse de l’avenir de mon pays ! Je croise une maman avec qui je discute à la sortie de l’école et Madame m’annonce qu’elle fuit le jardin car son mari vide la vieille piscine envahit de saloperies…
Saloperies ??? Certes, pour un ignorant mais bénédiction pour moi, je lui demande si je peux venir voir ?!? Elle m’observe avec un rire mal retenu. On y va et je découvre une eau pourrie à souhait où croupisse pleins de têtards morts dans un sirop d’algues décomposées et d’insectes décolorés, enfin 3 rescapés bougent encore et une poignée de lentilles d’eau stagne à la surface. Miracle de la vie malgré l'absence d'entretien (je crois qu'ils ont voulu faire un bassin mais c'est râté !) Allez, de la compagnie pour Titouille ! Je remercie car je suis polie moâ et rentre fièrement. Je les laisse dans de l’eau "Cristaline" jusqu’à cette après-midi afin de voir leur état et ils viennent juste de rejoindre mon bac, ils ont l’air de la même race que Titouille, leur croissance me le confirmera. Ils rejoindront tous Dame nature en juin si tout va bien, ils mangent en ce moment, c’est bon signe.
Quand l'appétit va, tout va !
 
J’ai fais d’autres rencontres, voir l’article suivant ce soir.
Décidément, quel beau week end j'ai passé !

3 commentaires:

  1. Super ! Ton bac se peuple petit à petit, ça fait plaisir à voir :-)

    Sinon, même questions qu'à la suite de ton article précédent (ah ! ah ! ah !)

    RépondreSupprimer

Ami lecteur, n'hésites pas à me laisser un commentaire !
Si tu as une question, je serais ravie d'y répondre ;o)